Exposition / Erakusketa

Publié le par Itsas Begia

Exposition / Erakusketa

Exposition du 07 octobre au 29 novembre, villa Ducontenia à St Jean de Luz

( entrée libre )

Itsas Begia.

Euskal itsas ondareari behakoa"

Regard sur le patrimoine maritime basque

Retour dans les années 1865 - 1940 sur la côte basque avec une soixantaine de clichés photographiques, témoignages des changements des pratiques de navigation.

L’exposition

Une quarantaine d’images issues du fonds photographique du musée d’Aquitaine est enrichie par une vingtaine d’images de la collection privée de l’atelier Konarzewski de Saint-Jean-de-Luz, actif de 1865 à 1945.

Les clichés illustrent la transformation des ports de la Côte basque française : pratiques de pêche, défense contre la mer, développement urbain, progrès techniques, émergence du tourisme.Ces images, sélectionnées pour leur intérêt patrimonial et documentaire, ont été entièrement restaurées et remises en valeur grâce aux techniques de traitement numérique.

Des maquettes de navires de pêche et des demi-coques de chantiers, des cartes et des plans d'archives compléteront l’exposition.

L’exposition s’articule autour de 3 thématiques :

Ÿ La mer tumultueuse : tempêtes, naufrages, sauvetage, protection.
Calme
ou tumultueuse, la mer est un élément avec lequel il faut composer, s’adapter à ses humeurs et essayer de s’en protéger. Sur la côte, il faut trouver et aménager des abris pour protéger les bateaux, construire des digues pour limiter les assauts de l’océan et protéger les cités.

Ÿ Entre mer et terre : une intense activité portuaire, commerce, pêche, tourisme
Le passag
e de la voile à la vapeur puis au diesel permet le développement des activités économiques. Le pêcheur peut aller chercher le poisson plus loin sans craindre de ne plus avoir de vent pour rentrer ; il peut ramener sa pêche plus rapidement, ce qui est important sans moyens frigorifiques. Le commerce s’en trouve facilité en permettant une plus grande régularité des échanges entre les ports.

Ÿ A terre : évolutions urbaines liées aux activités maritimes.
Le dévelo
ppement de la pêche induit d’autres activités : conserveries, construction navale, ateliers mécaniques, fabriques de filets… Il faut agrandir le port, déplacer les ponts…Pour le commerce, il faut créer de nouveaux quais dotés de nouvelles infrastructures : voies ferrées, grues…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article