Concours de Cuisine de merlus

Publié le par Itsas Begia

Par une journée magnifique, samedi, la première édition du Fandango du merlu, dans une joyeuse ambiance musicale, a rassemblé quelque 300 convives à la criée de Ciboure grâce à l’implication d’une quinzaine d’associations.

Ce défi gastronomique, lancé pour la promotion du merlu de ligne, a fédéré toutes les associations qui gravitent autour du port. Altxa Zokoa, Uhaïna, Pêcheurs plaisanciers de la Nivelle, Anciens marins Saint-Jean-de-Luz Ciboure Ascain, Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), Itsas Begia, Eaux-Skadi, Comité des fêtes, Tamborada Marinelak, Ordre des Corsaires, Egurezkoa, Kanta Donibane : un binôme de pêcheurs se sont ainsi affrontés pendant deux heures, avec bonne humeur, attention et une joyeuse convivialité.

 

« En janvier, le nouveau président d’Altxa Zokoa, Jean-Daniel Sansebastien, m’a glissé l’idée d’organiser un concours de cuisine du merlu au mois d’avril. Séduite par cette proposition aussitôt validée par le maire Guy Poulou, les réunions se sont succédé pour concrétiser ce projet auquel ont répondu toutes les associations sollicitées. »

Et Anne-Marie Dospital, adjointe en charge du tourisme et des animations, précise avec Marie-Clémence Surzur (communication), que « l’autre nouveauté est liée à l’origine des recettes, car l’on a demandé d’innover et de sortir les recettes des maisons ».

Chaque plat numéroté

Ainsi le merlu, offert par la criée de Ciboure et le syndicat des poissonniers s’est retrouvé préparé à la plancha, frit, poché, en sauce verte, tomate, lié à la crème, toujours présenté avec goût et recherche.

Le respect du produit et l’amour du pays étaientt sur table, soumis à la sagacité et la gourmandise des sept membres du jury, professionnels de la pêche et de la cuisine. Chaque plat, simplement numéroté et porteur de son nom, a été noté suivant trois critères, présentation, goût, et pertinence du nom attribué, « tel celui d’Aïta, dont on suppose que ça vient du père ».

Ainsi, malgré la grande difficulté de l’exercice, le jury a désigné comme gagnant, Eaux-Skadi, suivi de l’Ordre des Corsaires et de Kanta Donibane.

Place ensuite à l’apéritif offert par la mairie de Ciboure et au repas, dont le bénéfice est réservé au Noël des enfants du monde maritime et de la SNSM l’an prochain.

( Journal Sud Ouest du 23 avril )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article