Itsas Begia et Sud ouest du 29 mai

Publié le par Itsas Begia

Samedi 30 Mai 2009


ZOKOA 2009. À l'occasion du quatrième rassemblement de voiles-avirons organisé ce week-end par Itsas Begia, le canot « Annie » revenu au port de Guéthary sera à l'honneur

Itsas Begia, les Gens de mer et l'Office de tourisme de Guéthary devant « Annie ». (photo p. s.)
« Annie » est rentrée au port

Cette Annie-là n'aime pas les sucettes, mais a dû avaler quelques arêtes au cours de son existence. Personne ne se souvient aujourd'hui qui était cette muse ayant donné son nom à ce bateau de pêche construit en 1954. Tout juste sait-on qu'elle avait un rapport avec la famille de son premier propriétaire, Beñat Damestoy de Guéthary. Ce dernier l'avait fait construire par le chantier naval de Pierre Ortiz, à Socoa.

Une « embarcation de type trainière motorisée de petite taille pour pêche côtière », le qualifie aujourd'hui Antton Goicoechea, membre fondateur de l'association Itsas Begia. Ce bateau a essentiellement servi à la pêche au large de Guéthary, a changé plusieurs fois de propriétaire, et a fini sa carrière en 2001, après près d'un demi-siècle de bons et loyaux services. Au rythme de la marée journalière.

Patrimoine maritime

Son dernier propriétaire, Joseph Elizondo, a fait don de la coque à l'association en 2002. Depuis « Annie » coule une retraite paisible dans le chai d'Itsas Begia. Mais commençait à avoir le mal du pays. « Le bateau était à l'abri dans notre local, explique Dominique Duguet, présidente d'Itsas Begia. Mais nous avons souhaité le redonner à Guéthary. »

Une proposition rapidement acceptée par le maire Albert Larrousset, fils et petit-fils de marin-pêcheur. Avec Dominique Duguet, ils parlent le même langage maritime.

Et Guéthary a trouvé une place à « Annie », au port. Le canot s'est refait une beauté, repeint de frais en vert, sa couleur d'origine, une santé aussi en étant protégé du soleil et des intempéries par une épaisse bâche. « On a souhaité rendre le bateau à Guéthary pour valoriser son patrimoine maritime », ajoute Dominique Duguet. « Notre but, c'est de transmettre la mémoire du pêcheur aux générations futures.

Et ce bateau est un des derniers témoins de la pêche à Guéthary qui existe depuis plus de 2000 ans. En plus, il se situe sur le chemin du Littoral, c'est important », complète Antton Goicoechea. « Cela nous permet de mettre en valeur le port », précise Jean-François Larre, de l'Office de tourisme de Guéthary.

À midi, aujourd'hui, « Annie » retrouvera son lustre d'antan. La mairie de Guéthary et Itsas Begia lui rendent hommage en dévoilant une plaque en son honneur au port. Sa dernière escale.

Trois jours de fête en mer

Le rassemblement de voiles-avirons a pour but de développer la navigation de bateaux traditionnels, de diffuser la culture maritime locale et regrouper des bateaux de différentes régions. Il débute ce matin dès 9 heures, au port de Socoa. Une vingtaine d'embarcations, avec notamment le Yacht Club basque et l'association Boga, accompagnées de la chaloupe Brokoa et du bautier breton « Adour » hisseront les voiles et mettront le cap sur Guéthary où sera fêté le retour au port d'« Annie » à midi (lire par ailleurs). Une inauguration avec chants, danses, et la participation active de l'Association des gens de la mer de Guéthary. Les marins reprennent la mer vers 17 heures, direction Socoa.

Demain, ils mettront le cap sur Ascain, avec une remontée de la Nivelle, et lundi, Itsas Begia organise des démonstrations de voiles-avirons sur un parcours balisé dans la baie de Saint-Jean-de-Luz, à partir de 10 heures.

Publié dans 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article