Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bulletin adhésion 2017

                

La sauvegarde du Patrimoine Maritime vous intéresse ?

Venez nous rejoindre, vous serez toujours bienvenu(e)s !

Téléchargez le bulletin d'adhésion 2017

Nos partenaires

 

 

 

 

 

 

 

logo-ciboure

SAINT-JEAN-DE-LUZ

urrugne

 

 

 

 

 

 

  

      

eke-b-k

photo chantier marin1

 

logo adam accueil

images[3]

labasq

 

 buvette de la halle

 

  

       

 

 

 

 

 

   

 

IBoutique / Denda


Kilika éditions ( 15€ hors frais de port éventuel )

Le livre est disponible :

- Directement à l'association ( 2 rue JB Carassou à Ciboure, tél : 0559474802 )

- En commande par mail à l'adresse " regard.maritime@orange.fr "


 

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 18:11

Cabotaje Fra OK(2)

 

LE CABOTAGE DU FER DE BISCAYE


Burdinaren Itsas Bidea
Les routes maritimes du fer


IV ème Cabotage – 2013  ( 27 juillet – 10 aôut 2013 )

 

 

Archéologie Maritime Expérimentale :

Muskiz (El Pobal) – Portugalete – Mundaka – Gernika – Hondarribia – Irun- Saint Jean de Luz – Ciboure – Ascain –Urdax.

 

 

Samedi 27.07.13 :

 

 Inauguration

 

*  Portugalete. 

 

Cabotage vers Mundaka.

 

10 h. Visite de la forge El Pobal (Muskiz) pour assister à une fonte de fer.

 

13 h. Contrôle par l´Alcalde de Billeteros (contrôleur des taxes). Paiement  de la taxe de 7 maravedis / quintal, et contestation du patron du bateau.

 

13.30 h. Sortie de l´embouchure à la remorque de la trainière locale pour franchir la barre. Navigation au cabotage vers Mundaka.

Portugalete, Ugarte et Galindo, ports de chargement de minerai de fer, au pied de mines de Somorrostro. Contrôle du commerce par les Régisseurs et les Alcaldes de Billeteros. 

La plus grande partie du minerai de fer des mines de Somorrostro sortait de ces ports, chargée sur des bateaux de cabotage.  Ils appartenaient aux marins de port de Plentzia, Muskiz et autres ports de Biscaye. Ces bateaux chargeaient  en  moyenne 400 quintaux. Du XVIème siècle à la crise de la fin du XVIII ème siècle, plus de deux cents bateaux assurèrent chaque été par cabotage le transport du fer.

A partir du XVIIème siècle, les Alcaldes de Billeteros veillaient  qu´il ne s´exporte pas aux « royaumes étrangers » des objets prohibés comme la monnaie en métal et le minerai de fer, dit  vena  (veine) à cause de sa couleur rougeâtre. En 1639 se mit en place une taxe de 8 maravedís par quintal de fer transporté par mer, malgré la protestation des marins au cabotage. 

 

20 h. Arrivée au port de Mundaka. Brokoa sera remorqué par la trainière  de ce port pour franchir la barre comme traditionnelment.

 

 

Dimanche 28.07.13 :

 

*   Mundaka. Gernika

 

 

11 h. Au cours de la matinée  la Txalupa Handi « Brokoa » amarrée dans le port, sera ouverte à la visite du public, avec information en euskara, castillan et français.

Les bateaux de Mundaka pratiquèrent la navigation à partir du  Moyen- Age de la Pêche côtière et hauturière. Ils participèrent d´une façon subsidiaire  au cabotage du fer jusqu´aux XVIIIème siècle, monopolisé jusqu´ alors par le port de Plentzia. Ce dernier ayant  souffert de l´occupation par Bonaparte (1808-1813), le port de Mundaka lui succéda pour le cabotage estival du fer de Somorrostro le long de la côte cantabrique.

Port fluvial de Gernika et Renteria de Ajangiz.

 

11.h. Visite de la maison de «  Juntas de Gernika » et du Musée de la Paix.

 

 

19.30 h. Dans la salle « Elai-Alai Aretoa »  Table ronde sur « Le Commerce du fer dans Gernika et les communautés environnantes et sur la Renteria d´Ajangiz. », par Gernika Zaharra Historia Taldea (GHT).

 

21.00 h. Arrivée du fer de Somorrostro à la Renteria d´Ajangiz en gabarre, remontant le fleuve.

A l´origine, les impôts relatifs au commerce étaient encaissés par les renterias. Mais déjà à la fin du  Moyen-Age elles se spécialisèrent  dans le commerce du fer (minerai et produits manufacturés). Des Renterías de Gernika est conservée celle d´Ajangiz, port fluvial au plus en amont près du pont.

 

Cabotage vers Hondarribia

 

Lundi 29.07.13.       

 

10 h. Sortie du port de Mundaka  remorqué par une trainière locale et cabotage à Hondarribia.

 

20 h. Arrivée au port de Hondarribia remorqué par une trainière locale. Amarrage dans le port de Plaisance.

 

* Hondarribia 

 

 

Mardi 30.07.13

 

10. h. Au cours de la matinée  la Txalupa Handi « Brokoa » amarrée dans le port de Plaisence, sera ouverte à la visite du public, avec information en euskara, castillan et français.

 

11. h. Visite du Musée Oiasso et de l´ancien forge Ola.

 

17. h. Conférence dans le Centre d´Interprétation Arma Plaza (Hondarribia) sur « Le commerce du fer dans le port de Hondarribia  et du bassin navarrais de la Bidassoa », par Ana Benito, de la Société des Sciences Aranzadi.

Le port refuge du Cap Higuer fut ouvert au commerce dès la période romaine et parallèlement celui d´Oiasso (Irún) plus en amont. Au XIV ème s. la navigation remontait jusqu´à Andara / Endara (Endarlaza), voire Santesteban, pour les produits de la pêche hauturière (baleine, morue,…) et du fer de Biscaye. 

 

Cabotage vers Saint Jean-de-Luz / Ciboure / Ascain.

 

 

Mercredi 31.07.13

   

* Saint Jean-de-Luz / Ciboure / Ascain. 

 

10. h. Transbordement du minerai de fer  de « Brokoa » sur un bateau fluvial  dans le port de Saint Jean-de-Luz et Ciboure.

 

11h    Départ pour  Portua (Port fluvial d´Ascain).

 

12. h. Déchargement du minerai  sur le quai de Portua. Le port d´Ascain sous influence des marées fut un lieu actif de commerce et de construction navale.

 

Transfert vers Urdax

 

Samedi, 10.08.13

 

* Urdax

 

 

12.00 Arrivée du minerai par char à bœufs, accompagné  de musiciens traditionnels à la place d´Urdax.

 

12.30 Discussion en euskara du prix du minerai entre le marins de Brokoa et les  moines Prémontrés.

 

13.00 Conférence sur le cabotage du minerai de Biscaye pour les forges d´Urdax.

 

14.00 Repas festif offert par la Mairie d´Urdax.

 

Si les bateaux chargeaient  en moyenne chacun 400 quintaux de minerai de fer sur le Nervion, pour transporter 10.000 quintaux chaque été, que commandait  le Monastère d´Urdax, 25 bateaux au moins

étaient nécessaires. Ceux des marins de la Cofradía de San Pedro de Plaçentia (Plentzia. Biscaye) assurèrent ce transport à raison d´un ou deux convois chaque été pendant plusieurs siècles. Le minerai

était déposé et stocké sur la « peonada » (portion de quai ou berge) d´Ascain, propriété du Monastère d´Urdax, de l´ordre des Prémontrés. Ce même Ordre était installé a Hendaye en bordure de la Bidassoa.

 

 

 

 

 

OBJECTIFS 2013 :

Les essais d´Archéologie expérimentale maritime que nous réalisons avec les Cabotages biennaux ont pour objectifs d´étudier, valoriser, réapproprier le Patrimoine Matériel et Immatériel en relation avec l´Histoire du transport maritime et du commerce du fer au Pays basque. Du XIIIéme au XIXème siècle, période de Sidérurgie traditionnelle, l´intérêt économique dans ce domaine fut très important.

 

Expériences des cabotages 2008, 2009 et 2011 :

Les trois cabotages ont amené la Txalupa Handi « Brokoa » chargée de minerai de Somorrostro jusqu´à 25 anciens quais de forge (ou leurs lieux approximatifs), remontant 12 fleuves entre le Barbadun et la Nivelle / Urdazuri. Depuis les ports nous avons découvert l´important Patrimoine maritime et sidérurgique traditionnels : anciens quais, forges et renterias, guidés par 15 historiens du Pays basque à travers leurs conférences ( textes publiés prochainement dans Eusko Ikaskuntza).

 

ITSAS BEGIA :

Association pour l´Histoire Maritime Basque à but non lucratif (fondée à Ciboure en 1981) regroupe plus d´une centaine de passionnés. Activités de recherche, conservation, maquettisme, navigation voile aviron, débouchant  sur des expositions, reconstitutions, actions pédagogiques et diverses animations. 

Ce qui le souhaitent peuvent consulter notre site «  itsas-begia.eu «  et notre blog « itsas-begia.com ».

 

 

 

BROKOA :

Chaloupe  biscayenne construite en 1981, réplique d´un bateau de pêche artisanal voile aviron du Pays Basque, fin XIXème. Elément important du Patrimoine navigant de l´Association.

Classé B.I.P. (Bateau d´Intérêt Patrimonial). Obtention de nombreux  prix au cours des rassemblements  de bateaux traditionnels.

 

 

Remerciements. Crédits :

                                Organisation:

Itsas Begia ( Sous la Haute Protection de la Diputación Foral de Bizkaia, Diputación Foral de Gipuzkoa y Ayuntamiento de Urdax )

                                Avec la collaboration de:

                                Real Sociedad de los Amigos del País (C. de Guipúzcoa),  Sociedad de Estudios Vascos (S. de Historia) y Sociedad de Ciencias Aranzadi. Museo de Las Encartaciones (Avellaneda), Museo Ferrería El Pobal (Somorrostro), Museo Rialia (Portugalete), Museo Histórico Vasco (Bilbao), Casa de Juntas de Bizkaia y Museo de la Paz (Gernika) Museo Naval (San Sebastián), Conseil Général des Pyrénées Atlantiques.

> >                                Mairie de Portugalete, Mairie de Mundaka, Mairie  de Gernika, Mairie de Hondarribia, Mairie de Irún, Mairie de San Juan de Luz, Mairie de Ciboure, Mairie d´Ascain, Mairie de Urdax, Mairie de Newport (Gales. Reino Unido de Gran Bretaña).

> >                               Projet et rédaction: Gonzalo Duo (Etnographe. Historien. Traduction à  l´Euskara par Kattalin Totorika et au Français par Antton Goikoetxea.

> >                               Coordinateurs  pour “Itsas Begia”: Gonzalo Duo et  Antton Goikoetxea.

> >                               Porte parole en Euskara, Urdin Elortza Letamendi. Porteparole en Anglais, Gonzalo Aranguren Laflin.

> >                               Bibliographie: Javier Barrio (2009). A.M. Benito (2010). J. Cauzabon (2010 ). G. Duo (1998. 2000. 2009. 2011). J.A. Etxaniz ( 2011). A. Iturriarte (2011). E. Legorburu (2000). M.J. Noain (2004). F. Sagarminaga (1934.1976). R. Uriarte (1998). E. Zudaire (1983). Archivo Foral de Bizkaia.

Partager cet article

Repost 0
Published by Itsas Begia - dans 2013
commenter cet article

commentaires

Les routes du patrimoine maritime

Nouvel outil pédagogique au service de ceux qui veulent mettre en place des démarches d'éducation au patrimoine maritime en Pays Basque et Sud Landes

  Pages-de-itsasondarea-eskuorria.jpg

 www.itsasondarea.eu

 

Initiative développée par le CPIE Littoral basque avec Itsas Begia, soutenue par le Fonds Européen pour la Pêche (FEP)

Le Livre De Bord

Côté Pédagogie

  _1681.jpg

 

L'histoire du  Patrimoine Maritime Basque et la navigation vous intéressent ?

Venez naviguer avec nous sur la chaloupe " Brokoa " ou sur les battels " Louis Auguste " & "Itsas Begia "

Consultez  ici notre  catalogue de modules pédagogiques & d'animations diverses ( découverte du Brokoa, visites guidées, conférences, expositions, location de  panneaux..) spécialement destinés  aux groupes et aux scolaires.

  N'hésitez pas à contacter Christian notre permanent  au 0559474802, au 0643868319 ou par  courriel " itsas.begia@orange.fr "si vous désirez  plus de  renseignements.

Côté maquettes

URTE BERRI ON 2011 IB Laurent et Pierre vous attendent tous les mardis au local de l'association de 14h30 à 18h30.

 Il est possible d'envisager d'autres créneaux de travail.

Côté archéologie Sous Marine

Informer, faire prendre conscience de notre patrimoine archéologique et contribuer à écrire l'histoire.

Favoriser la localisation du patrimoine maritime et subaquatique ainsi que sa préservation et mise en valeur.

Inventorier et documenter les objets déjà renfloués et actuellement hors de leur contexte archéologique.

Répertorier les naufrages sur notre côte dès l'époque moderne ( archives ).