Itsasturiak

Publié le par Itsas Begia

Les gens de mer exposés

L'exposition « Itsasturiak » raconte la vie des acteurs du port de pêche.

 L'une des œuvres de « Itsasturiak ». photo sébastien husté

L'une des œuvres de « Itsasturiak ». photo sébastien husté


Tournée vers le patrimoine maritime basque, l'exposition itinérante « Itsasturiak, les gens de la mer », présentée à la villa Ducontenia à partir de demain jusqu'au 16 octobre, évoque la vie des gens de mer et du port de pêche de Saint-Jean-de-Luz/Ciboure du XXe siècle à nos jours. Elle a été réalisée par l'Institut culturel basque, en partenariat avec le Conseil général. (1)

L'exposition rassemble six heures d'entretiens filmés de personnes qui ont, toutes, contribué à la vie de ce port. L'ethnologue Terexa Lekumberri est allée à la rencontre des pêcheurs et acteurs, anciens et actuels, du port de Saint-Jean-de Luz. Elle a rencontré chez eux ces hommes et femmes, souvent âgés, et leur a demandé de raconter leur histoire devant une caméra. L'exercice, pourtant difficile, a donné des témoignages à la fois détaillés et émouvants.

Six thèmes, trois bornes

Ces extraits de témoignages, organisés autour de six thèmes qui constituent les six modules de l'exposition (2) sont rendus accessibles par l'intermédiaire de trois bornes multimédia interactives qui permettent au visiteur de choisir l'extrait et la langue désirée. Ils sont diffusés dans leur langue d'origine (le basque pour la grande majorité), et retranscrits en français et en espagnol.

Grâce à ces récits de vie, le visiteur pénètre dans la vie du port, suit lesmarins et leurs épouses, les filetières, les mareyeurs, les ouvrières de conserverie et bien d'autres encore, profitant de leur expérience et de leurs connaissances. Hommes et femmes sont donc volontairement au centre de l'exposition, transmettant aux générations présentes et futures un savoir et un savoir-faire en péril.

Portraits et maquettes

À côté de leurs témoignages, des textes apportent un éclairage plus général. Divers écrans numériques diffusent des documentaires, ainsi qu'une sélection de photographies et d'images d'archives récoltées auprès des témoins. Une série de portraits de marins pêcheurs de Saint-Jean-de-Luz, réalisé sen 2009 par le photographe Sébastien Husté, les montre dans leur milieu et sur leurs bateaux, permettant ainsi de percevoir la réalité de leur métier. Et enfin une dizaine de maquettes prêtées par l'association Itsas Begia permettra d'initier le public aux différents types de bateaux présents sur le port.

Outre sa volonté de préserver et faire connaître un patrimoine encore trop méconnu, l'exposition « Itsasuriak » a aussi pour but de donner à réfléchir sur l'avenir de la pêche sur le port de Saint-Jean-de-Luz-Ciboure, et les conditions nécessaires pour continuer à faire vivre un métier aussi riche qu'exigeant.

(1) Ducontenia est ouverte du mercredi audimanche de 14 h 30 à 19 heures, avec une ouverture exceptionnelle le samedi matin de 10 heures à 12 h 30. (2)Ces six thèmes sont « Le métier de pêcheur », « Les types d'embarcations », « Les techniques de pêche », « Les métiers du port », « La pêche à Dakar », « L'organisation du port de Saint-Jean-de-Luz ».

Extrait du journal SO du 15 septembre

Publié dans 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article