Ondarea

Publié le par Itsas Begia

Article par
Vous êtes sur : Accueil › Visite sur le bateau-musée de pêche Mater

Visite sur le bateau-musée de pêche Mater

Publié le Le 01/05/2014, dans le journal La Semaine Du Pays Basque (St-Jean-de-Luz/Donibane Lohizune ) Culture | par Catherine Marchand
Pour la première fois, le bateau-musée Mater était présent dans le port de St-Jean-de-Luz, courant avril, avec le concours de l’association Itsas Begia de Ciboure. Un thonier qui se dévoile au gré de la visite, sur une pêche traditionnelle luzienne.
Visite sur le bateau-musée de pêche MaterLiernie Gartzia d'Itsas Gela et Christian Ondicola d'Itsas Begia partagent leur passion de la vie maritime basque avec le Mater bateau musée © Catherine Marchand

De son port d’attache actuel à Pasaia, le Mater a fait une visite de plusieurs jours entre Saint-Jean-de-Luz et Hendaye. Ce bateau musée de la pêche basque se raconte au fil de la visite.

Construit en 1990 en Elondo, bois africain, ses 33 m de long et ses 7,40 de large en font un thonier de belle prestance. Des modifications apportées sur ses installations d’origine, permettent de recevoir du public. Cet authentique thonier du golfe de Gascogne, musée flottant où la pêche artisanale et le milieu marin s’allient aux voyages touristiques, professionnels ou éducatifs. Les voyageurs apprendront à naviguer en haute mer et à pêcher avec les techniques traditionnelles. La vie à bord des pêcheurs.

Tout a commencé lorsqu’après 13 ans de bons et loyaux services, le Mater a rendu sa licence de pêche. «Dans les années 2000, le gouvernement a aidé les armateurs dans l’acquisition de nouveaux bateaux. Ce dernier bateau en bois a été sauvé par l’association Itsas Gela de Pasajes. La famille de pêcheurs basques Etxegoien de Getaria, a construit son bateau le Mater en 1990 dans le chantier naval de la Parrila en Asturie, pour la pêche d’anchois, maquereaux, sardines et thons blancs du Nord. Il a collaboré au nettoyage suite à l’accident du Prestige.» Des passionnés d’Itsas Gela ont décidé de lui donner une seconde vie : le conserver et diffuser le patrimoine marin basque. Après quelques transformations durant deux ans, et l’obtention, non sans mal, de son autorisation de navigabilité, le Mater a ouvert ses portes au public en 2005, devenant le témoin de la culture et de la tradition maritime basque. Pour les enfants, cette visite apporte émerveillement dans cette vie des marins. Ce travail éducatif auprès des jeunes, des écoles aux étudiants, rappelle que la pêche a été pourvoyeuse du développement des communes du littoral. Les associations Itsas Begia et Itsas Gela œuvrent à la conservation et la diffusion du patrimoine maritime et culturel. Itsas Begia avait eu l’idée de créer un musée de la sorte avec le Marinela, qui n’a pu se faire, faute d’avis favorable des élus.

Publié dans 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article