Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bulletin adhésion 2017

                

La sauvegarde du Patrimoine Maritime vous intéresse ?

Venez nous rejoindre, vous serez toujours bienvenu(e)s !

Téléchargez le bulletin d'adhésion 2017

Nos partenaires

 

 

 

 

 

 

 

logo-ciboure

SAINT-JEAN-DE-LUZ

urrugne

 

 

 

 

 

 

  

      

eke-b-k

photo chantier marin1

 

logo adam accueil

images[3]

labasq

 

 buvette de la halle

 

  

       

 

 

 

 

 

   

 

IBoutique / Denda


Kilika éditions ( 15€ hors frais de port éventuel )

Le livre est disponible :

- Directement à l'association ( 2 rue JB Carassou à Ciboure, tél : 0559474802 )

- En commande par mail à l'adresse " regard.maritime@orange.fr "


 

10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 09:31

DSC09269   

                   Notre association a été invitée à la journée du battel « Battel eguna » à   Gétaria et nous avons pensé qu’il était mieux de s’y rendre non par la route avec notre battela éponyme « Itsas Begia » sur sa remorque (tient encore un terme maritime adopté par les terriens) mais par la mer avec la chaloupe « BROKOA » remorquant  le battela, la distance est de 27 milles.

Les yeux sont petits et mal réveillés, l’heure matinale marque les traits de ceux peu habitués à fréquenter les quais aussi tôt, il est 04h30…la foi dans le patrimoine maritime soulèverait des montagnes ou plus approprié… viderait des océans.

Comme prévu et sans retard les huit membres de l’équipage embarquent, occasion de découvrir lesquels ont besoin d’un long préchauffage et lesquels démarrent au quart de tour ; à 05h15 nous sortons de la rade, le ciel est clair et étoilé mais il ne fait pas chaud, assez vite les vareuses recouvrent les polaires qui se cachent ensuite sous les vestes.

La route directe nous fait passer « à portée de mousquet » du cap Figuier que les marins d’ici n’appelle jamais autrement que « La Pointe ». Ces beaux paysages plongent quelques-uns dans une rêverie si profonde qu’elle imite à la perfection…le sommeil, ils ne verront pas le magnifique lever de soleil dans le sillage et sur la poupe du battela qui suit docilement.

Par le travers de Pasaia tout le monde est attentif et intrigué par les quatre cargos en attente, certaines installations industrielles ne travaillant pas le dimanche les marins sont priés d’attendre au mouillage, situation qui peut être vite inconfortable voire intenable dans certaines conditions météorologiques.

La baie de Donostia est toujours aussi belle et paraît toujours accueillante mais aujourd’hui il nous reste encore du chemin à faire.

Arrivé à cette longitude certains fins connaisseurs des habitudes gastronomiques d’ego alde craignant un déjeuner tardif lancent l’idée d’un casse-croûte, évidemment l’équipage suit comme un seul homme et aussitôt apparaissent les charcuteries maison ainsi que les pains venant tous du « meilleur boulanger de la région »  mais tous différemment  emballés...

Quand les charcuteries ont disparu c’est Getaria, bien abritée derrière le cap San Anton,  qui se dessine déjà parfaitement à l’horizon.

Arrivé sur rade vers 09h30 le battela est armé, malheureusement la faible brise solaire mollit déjà et c’est à l’aviron qu’il faut entrer au port ; spectacle surprenant toutes les autres embarcations participant au rassemblement sont sur leurs remorques routières, alignées sur le  quai mais leurs voiles sont hissées faisant décor et ombre car le soleil est déjà mordant.

BROKOA et ITSAS BEGIA sont amarrés dans le vieux port le temps de saluer les équipages et les organisateurs, nous en connaissons quelques uns qui étaient venus à notre rassemblement de mai 2009.

Les embarcations sont toutes pimpantes  et présentent toutes des détails intéressants, par contre il y a plus de canots  à tableau que de battela  proprement dit et nous regrettons presque de ne pas aussi avoir emmené notre canot « LOUIS AUGUSTE ».

Nous pouvons voir un battella de 1923 présentant un surprenant et moderne puits de dérive, nous en connaissions l’existence mais là « dans son jus » avec tout le matériel d’armement et les accessoires d’époque c’est un vrai plaisir.

Vers 11h00 toutes les embarcations sont à l’eau, l’idée est de sortir du port à l’aviron et groupés, puis au coup de corne convenu de hisser les voiles pour faire route vers Zumaia ; au fameux signal toutes les embarcations sont encore loin de pouvoir parer le cap San Anton  à la voile alors il faut louvoyer et s’aider de quelques coups d’aviron, en passant sous l’imposante falaise le phare et les goélands nous regardent de haut, mais il est déjà tard et le projet d’assister aux courses de traînières de Zumaia est compromis car tradition oblige le départ de la première txanda est donné à midi pile.

Vers 13h00 le signal est donné « jateko bidea » ou « a comer » toutes les embarcations n’écoutant que la faim des équipages virent de bord pour revenir à Getaria.

Nous naviguons au travers pour le retour et l’esprit de compétition autant que la faim  affutent les tactiques, le vent est faible et il faut littéralement « chasser les risées » et choisir des options plus ou moins à terre où les falaises créent des revolins.

Vers 14h00 les moins bons tacticiens sont arrivés à bon port, les équipages s’entraident pour remettre les embarcations sur les remorques, nous allons les aider car il est agréable de pouvoir se rafraichir jusqu’aux genoux par cette canicule.

Vers quinze heure nous sommes installés sous un préau pour déguster un excellant marmitako de thon, certains remarquant que cette année les balbaya de patates avaient dû être plus nombreux que les sardara de thon… Fromage et membrillo le tout poussé par un vin…qui poussait bien. A la fin de repas tous les équipages se retrouvent sur le fronton pour la photo de groupe.

A 18h00, comme prévu, nous appareillons et à l’évocation des souvenirs de la journée la route de retour nous paraît courte, tout de même entrecoupé d’un copieux casse-croûte dont un excellent gigot cuit à la braise est la pièce maîtresse.

A  23h00 BROKOA et ITSAS BEGIA sont amarrés dans le port, rangés et propres, nous débarquons content mais fatigués de cette longue journées, par chance nous ne devons pas recommencer le lendemain et nous avons une pensée pour les pêcheurs qui voyaient de telles journées se succéder sans relâche (tient encore une expression que les terriens ont emprunté).

Le périple en diaporama ....

Partager cet article

Repost 0
Published by IB - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Les routes du patrimoine maritime

Nouvel outil pédagogique au service de ceux qui veulent mettre en place des démarches d'éducation au patrimoine maritime en Pays Basque et Sud Landes

  Pages-de-itsasondarea-eskuorria.jpg

 www.itsasondarea.eu

 

Initiative développée par le CPIE Littoral basque avec Itsas Begia, soutenue par le Fonds Européen pour la Pêche (FEP)

Le Livre De Bord

Côté Pédagogie

  _1681.jpg

 

L'histoire du  Patrimoine Maritime Basque et la navigation vous intéressent ?

Venez naviguer avec nous sur la chaloupe " Brokoa " ou sur les battels " Louis Auguste " & "Itsas Begia "

Consultez  ici notre  catalogue de modules pédagogiques & d'animations diverses ( découverte du Brokoa, visites guidées, conférences, expositions, location de  panneaux..) spécialement destinés  aux groupes et aux scolaires.

  N'hésitez pas à contacter Christian notre permanent  au 0559474802, au 0643868319 ou par  courriel " itsas.begia@orange.fr "si vous désirez  plus de  renseignements.

Côté maquettes

URTE BERRI ON 2011 IB Laurent et Pierre vous attendent tous les mardis au local de l'association de 14h30 à 18h30.

 Il est possible d'envisager d'autres créneaux de travail.

Côté archéologie Sous Marine

Informer, faire prendre conscience de notre patrimoine archéologique et contribuer à écrire l'histoire.

Favoriser la localisation du patrimoine maritime et subaquatique ainsi que sa préservation et mise en valeur.

Inventorier et documenter les objets déjà renfloués et actuellement hors de leur contexte archéologique.

Répertorier les naufrages sur notre côte dès l'époque moderne ( archives ).