Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bulletin adhésion 2017

                

La sauvegarde du Patrimoine Maritime vous intéresse ?

Venez nous rejoindre, vous serez toujours bienvenu(e)s !

Téléchargez le bulletin d'adhésion 2017

Nos partenaires

 

 

 

 

 

 

 

logo-ciboure

SAINT-JEAN-DE-LUZ

urrugne

 

 

 

 

 

 

 

  

      

eke-b-k

photo chantier marin1

 

logo adam accueil

images[3]

labasq

 

 buvette de la halle

  

       

 

 

 

 

 

   

IBoutique / Denda


Kilika éditions ( 15€ hors frais de port éventuel )

Le livre est disponible :

- Directement à l'association ( 2 rue JB Carassou à Ciboure, tél : 0559474802 )

- En commande par mail à l'adresse " regard.maritime@orange.fr "


 

1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 09:59

01/12/2010

1 500 heures pour la maquette

Le voilier morutier trois mâts a été présenté lors de l'assemblée générale.

 La maquette du voilier Notre-Dame d'Uronea. PHOTO A. D.

La maquette du voilier Notre-Dame d'Uronea. PHOTO A. D.

Il aura fallu deux ans de travail à Pierre Cochet pour réaliser cette maquette. « L'homme aux doigts d'or », comme on l'appelle à l'association pour le patrimoine maritime basque Itsas Begia (l'œil de la mer), a reproduit le voilier morutier type trois mâts goélette appartenant à la famille Legasse dans les années 20-30.

« Notre-Dame d'Uronea » était un bateau traditionnel pouvant accueillir une trentaine de pêcheurs qui partaient sur les bancs de Terre Neuve et qui utilisaient les petites doris (voile-avirton) accrochées au gros voilier.

La maquette a été présentée pour la première fois lors de l'assemblée générale d'Itsas Begia qui a eu lieu dimanche à la tour de Bordagain de Ciboure. « Nous souhaitons la faire découvrir lors des expositions pour parler de la pêche morutière », prévient le président Antton Goicoechea.

Rythme de croisière

La réunion fut également l'occasion pour le bureau de faire son rapport d'activité et de revenir sur le gros dossier « Brokoa ». La chaloupe a fait l'objet d'une restauration très importante d'un montant de 20 000 euros. Elle est rentrée au chantier des Frères Marin le 2 décembre pour en ressortir le 18 mars 2010. Depuis sa construction, il était impératif de reprendre de fond en comble plusieurs parties de la charpente. Ces travaux ont été soutenus par la Fondation du patrimoine en Aquitaine.

Avec 145 adhérents, l'association a trouvé son rythme de croisière. Pour 2011, les adhérents prévoient de participer à des animations et des expositions. Itsas Begia va organiser un rassemblement de bateaux voile-aviron en avril à Socoa et une exposition de maquettes maritimes à la grillerie du port en mai.

Repost 0
Published by Itsas Begia - dans 2010
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 21:02

pery

 

                                            Un de nos adhérents, Michel Josié, ancien pêcheur bien connu nous a quitté, nous avons témoigné le soutien de notre association à ses proches.

 

  L"article du journal Sud Ouest qui lui a été consacré :

                Michel Josié n'est plus

En l'église de Ciboure, une foule très nombreuse a assisté à ses obsèques.


 

Michel Josié est décédé juste avant la Toussaint et ses obsèques se sont déroulées mardi matin en l'église Saint-Vincent de Ciboure, à deux pas de la rue Pocalette, celle de son enfance. Âgé de 72 ans, il a succombé aux atteintes d'un mal auquel il a courageusement résisté de longs mois durant.

Michel Josié était une authentique figure du port de Saint-Jean-de-Luz-Ciboure. Un amoureux de la mer, un passionné de la pêche. Un marin-pêcheur souvent cité en exemple. Pour ses qualités professionnelles certes, mais aussi pour son sens profond de la solidarité.

Cérémonie poignante

Suivant l'exemple de son père, Beñat Josié, autre figure marquante du port luzien, il était devenu à 19 ans le plus jeune patron de pêche de toute la France. Par la suite, il a très longtemps navigué avec le « Begnat », un bateau qui était pour lui beaucoup plus qu'un bateau, « parce qu'il avait une âme », rappelait-il lui-même. Un bateau construit en 1954, parti à la casse en 2002.

Deux prêtres, l'abbé Epalza, aumônier des marins, et l'abbé Belhagorry, ancien curé de Ciboure, ont concélébré la messe des obsèques. Une cérémonie poignante, marquée par de très beaux cantiques en basque et notamment deux chants particulièrement touchants interprétés par le chœur Kanta Donibane.

L'abbé Epalza a rappelé les mérites du défunt, son attachement aux valeurs traditionnelles du terroir, son dévouement, sa disponibilité, sa serviabilité. Le souci qu'il avait des relations humaines et de la préservation des ressources maritimes.

Témoignage précieux

« Michel était un sage, un vrai sage parmi les sages », a souligné l'abbé Epalza. En 1997, Michel Josié, avec la complicité de Geneviève Ladoues, avait publié un livre de souvenirs, « Patron pêcheur ». Dans cet ouvrage il évoquait son parcours et vantait son métier. Un témoignage précieux, assurément exceptionnel.

Michel Josié avait aussi siégé au Conseil municipal de Ciboure. Cet homme particulièrement attachant ne demandait qu'à rendre service. Pêcheurs et anciens pêcheurs, élus et responsables de nombreuses associations, ils ont été très nombreux à lui rendre un dernier hommage chargé d'émotion.

À son épouse, à ses enfants et petits-enfants et à toute la famille, nous présentons nos sincères condoléances.

 

                                                                       Le begnat 2

Repost 0
Published by Itsas Begia - dans 2010
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 18:31

motxo-2

Les équipes de secours ont essayé en vain de remettre à flot le bateau de pêche biscayen Motxo, échoué depuis jeudi au large de la côte basque, près de Deba (Gipuzkoa), alors qu'une partie importante de la totalité du carburant s'est déversée dans l'eau.

Le bateau s'est encastré sur les rochers d'une aire marine protégée, le biotope qui s'étend entre Deba et Zumaia. Les équipes de secours ont essayé samedi de remettre à flot le bateau, mais en vain.

Une quantité importante de carburant, environ 12 tonnes de fioul, s'est déversée dans l'eau, ont pu constater samedi les équipes de secours. Des barrages flottants ont été installés pour empêcher la pollution de s'étendre.

Les équipes de secours ont minimisé la pollution en soulignant que les réservoirs de carburant contenaient seulement des hydrocarbures légers.

Les neuf membres de l'équipage ont été évacués par hélicoptère. Tous sont sains et saufs.

Le diaporama

 

Repost 0
Published by Itsas Begia - dans 2010
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 17:58

      02112010039        Samedi 30 octobre, afin de marquer le 145ème anniversaire de notre station de sauvetage en mer, la SNSM a inauguré une stèle en hommage aux sauveteurs et aux marins disparus et péris en mer ; cette stèle se trouve à Socoa entre la digue du marégraphe et la rampe de l’ancien canot de sauvetage.
La cérémonie a eu lieu en présence des personnalités locales ainsi que de l’Amiral Lagane Président National de la SNSM ; étaient également présents le Directeur du CROSS Corsen, le Commandant de la Base Maritime de l’Adour et le Directeur des Affaires Maritimes de Bayonne.
Charles Montet, Président de la station, a publiquement remercié Itsas Begia dont la chaloupe Brokoa était sortie pour l’occasion, rappelant que les premiers sauveteurs n’avaient pas de canot dédié et utilisaient de telles chaloupes. La chorale Altza Zokoa a poussé un Boga Boga repris en cœur par l’assistance.
La veille l’abbé Epalza, aumônier des marins avait béni la stèle en présence notamment de IB & de l’association Uhaina, association des femmes de marins.
Photo : l’Amiral Lagane  remercie le Président Montet et tous les bénévoles de la station ; le vent du Sud bien établi a empêché la chaloupe Brokoa de venir se positionner plus près de la plage du fort.

30102010037 1





                                                                      

Repost 0
Published by Itsas Begia - dans 2010
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 18:56

http://www.sudouest.fr/images/2010/09/27/195148_14343594_460x306.jpg

Le dimanche  26  septembre et comme l’année passée les organisateurs de la fête de la corniche ont donné rendez-vous à un maximum d’embarcations devant les Viviers Basque à midi. En parallèle Itsas Begia propose une animation « Jeu de Bois » sur la corniche.

Pour l’équipage de cette sortie c’est l’occasion  de retrouvailles puisque Brokoa n’a pas quitté son mouillage depuis la sortie « Galerna » à Bilbao ; c’est aussi l’occasion de constater que les températures et l’humidité de cette matinée d’automne incite à enfiler bottes et vestes.

Comme d’habitude un équipage réduit de trois personnes appareille du port et embarque le reste de l’équipage ainsi que tout le matériel au bout de la jetée Sud du port de Socoa.

Vers 10h30 nous quittons la baie, la légère brise est d’Est et après s’être élevé au moteur d’un mille vers le Nord nous établissons la toile au portant pour faire route directe vers les Viviers Basques, la vitesse dépasse rarement 1 nœud mais comme nous sommes en avance nous devrions être au rendez-vous sans brûler plus de gasoil.

A notre arrivée à la zone de rendez-vous deux plaisanciers sont déjà là qui tournent sous les falaises maintenant réchauffées par un soleil plus efficace ; un filet à bonite avec ses gros flotteurs intermédiaires constitués de bidons de récupération espacés d’une vingtaine de brasses est mouillé parallèlement à la côte au beau milieu de la zone et constitue une sorte de manège hippique, les deux plaisanciers motorisés se livrent à une molle poursuite dans ce que nous appelons le Grand Prix de la Corniche.

Notre souci d’économie de combustible mais surtout l’envie de montrer la chaloupe grée aux promeneurs  nous incite à rester sous voile, nous sommes aidés par un vent faible d’Est qui s’oppose à un courant d’Ouest et au prix de quelques libertés avec le manuel de manœuvre avec alternativement la misaine puis la grand voile masquées nous restons  par le travers des Viviers Basque, cela nous vaudra cette belle photo pour illustrer l’article de Sud-Ouest.

Vers 14h00, après un copieux pique-nique et profitant des vents de Nord nous rentrons sous voile.

Nos deux collègues qui assuraient l’animation à terre ont eu l’occasion d’illustrer la présentation de notre association par ce spectacle presque anachronique de la chaloupe toute proche des falaises immobile et pourtant sous voile ce qui nous a apporté deux nouvelles adhésions.

Repost 0
Published by IB - dans 2010
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 12:58

P1000733

 

 Le week-end des 18 et 19 septembre à l'occasion des journées du patrimoine, Itsas Begia présentait sa dernière exposition inaugurée au mois de juin « Trois Communautés autour d’une baie ». Grâce à la gentillesse et à la coopération de Bruno Pinaqui gérant de la Grillerie de Sardine qui a mis gracieusement ses locaux à notre disposition, nous installons nos panneaux le samedi matin dans le restaurant qui fonctionne encore ( belle idée de faire coexister gastronomie  &  patrimoine … maritimes ).

Le beau temps, le contexte culturel de ces journées mais aussi l’affluence de touristes d’arrière saison nous ont permis de montrer à  600 personnes environ cette exposition qui synthétise l’histoire de l’activité humaine autour de notre baie depuis la première installation jusqu’à l’époque contemporaine.

Plusieurs enseignants nous ont dit qu’ils avaient eux-mêmes beaucoup travaillé pour présenter cette synthèse à leurs élèves, contact est pris avec eux pour un éventuel partenariat dans les écoles.

Quelques visiteurs ont demandé l’autorisation de photographier ces panneaux afin de mieux les relire chez eux, autorisation accordée avec plaisir puisque cadrant parfaitement avec l’objectif de transmission que s’est fixé Itsas Begia.

Parmi toutes les visites qui nous ont fait particulièrement plaisir nous avons vu Dominique Douat, ancien charpentier de marine qui à 98 ans (moins 10 jours précise-t-il avec malice !!) est venu, avec son « vieux vélo » (mais qui n’a qu’une vingtaine d’années…) nous rendre visite, encore une occasion d’échanger et surtout pour nous d’apprendre sur les techniques,le vocabulaire des charpentiers de notre port et un  visiteur était tout ému de reconnaitre son grand père sur les panneaux exposés.

                         Des visiteurs ont aidé Itsas Begia, le bateau Patxiku ( qui est en restauration aux chantiers Marin ) en achetant  T-shirts, vareuses, casquettes et le livre de Kepa Olaizola  " Cagot. Secret dévoilé "  qui relate l'histoire des cagots.

Un week end très riche en émotion !!

L'expo  en photos.

Repost 0
Published by IB - dans 2010
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 11:54

Jeudi 12 août 2010,

 

                         5 h, c’est l’heure à laquelle nous appareillons du quai Sud à Zokoa pour Bermeo, qui rend hommage aux 141 pêcheurs biscayens morts dans la terrible tempête (Galerna ) qui frappa le golfe dans la nuit du 12 aôut 1912.

 

C’est avec cette motivation que l’équipage, 7 membres, embarque malgré une pluie marquée et une mer formée.

Il nous a fallu 8 h au moteur pour rejoindre ce port biscayen, sous des cieux plus cléments mais toujours aussi plombés.

 

Amarré à l’avant port, nous déjeunons sur la chaloupe qui avait retrouvé son calme.

Puis, petite balade dans la ville car l’heure du rendez-vous est fixé à 20 h.

 

20 h justement, l’équipe télé EITB directo embarque et s’installe.

 

San Andres y Animas accompagné de Brokoa ouvre le cortège des bateaux  pour rejoindre l’avant port au son du txistu afin d’y jeter des œillets en hommage à ces pêcheurs disparus.

L’émotion ressentie à bord était d’autant plus poignante que toute la manœuvre s’est faite comme alors, sans moteur, à la rame.

C’est avec l’Agur Jaunak, chanté par tous les équipages et le public nombreux massé sur les quais, que s’est achevé cette cérémonie.

 

Pour nous remettre de ce moment solennel, nous sommes invités à partager avec Koiote et ses acolytes un fameux marmitako, dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

 

La nuit se passe à bord de Brokoa cabané pour la circonstance qu’aucun grain ne vint troubler.

 

Après un petit déjeuner frugal, nous reprenons la mer direction Zokoa.

 

Petite récompense malgré tout pour cette rude traversée : 17 bonites dont 6 sous voile !

 

Merci Brokoa sans qui cet évènement n’aurait pas pris tout son sens.

 

Le Diaporama...

 

                    Heldu den urte arte.   

 

 

Repost 0
Published by IB - dans 2010
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 08:59

 

Grillerie du port

 

                                      A l'occasion des fêtes du Patrimoine, des 18 et 19 septembre Itsas Begia en partenariat avec la Grillerie du port  organise une exposition   " Les communautés autour de la rade de Saint Jean de Luz – Ciboure " qui développe l’histoire de notre baie à travers les siècles.

Un idée de sortie pour le week end, qui nous permettra de mieux connaitre l'histoire de St Jean / Ciboure  et pourquoi pas de  déguster des grillades de poissons  de la pêche locale, avec vue imprenable sur le port.


fondation                   logoIB-new-copie.jpg        

Repost 0
Published by IB - dans 2010
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 16:30

 

             Les deux précédentes navigations (Gujan et Getaria) ayant été assez longues, dès le retour de Getaria nous envisagions de faire une sortie courte accessible à ceux qui – malheureusement pour eux – travaillent encore pendant cette période estivale.

Certains parlèrent de chipirons, d’autres de pique nique, un dernier évoqua un punch, ainsi vit le jour de l’opération « chipiquepunch ».

Malgré quelques inscriptions tardives l’équipage se compose de 17 volontaires et pour respecter les normes de sécurité deux de nos membres actives et par ailleurs armatrices  suivent avec leurs bateaux personnels.

Rendez-vous est donné le vendredi 06 à 17h30. Peu après 18 heures la chaloupe est mouillée au milieu de la baie avec les deux autres embarcations amarrées à son cul, les lignes à chipirons sont mises à l’eau sans tarder.

Les commentaires vont bon train sur le choix de la couleur des kodino (nommés turlutte en français), ces plombs oblongs munis d’aiguille recourbées dans la partie inférieure et habillés de fil de couleur sont agités à proximité du fond par un mouvement typique du bras imprimant des secousses au fil reliant le kodino au pêcheur ; en bon français l’expression décrivant cette action répétitive est« faire dandiner » sur nos côtes nous « xanketons ».

Passé les premieres blagues sur la couleur des turlutte et l’habileté à xanketer et contre toute attente car la saison de chipiron est assez mauvaise voilà le premier céphalopode attrapé, puis assez vite le second et le troisième puisqu’ils se déplacent en bancs.

Mais l’attention des pêcheurs apprentis se relâche peu à peu, distraite par la faim et le parfum du punch.

L’activité de pêche laisse peu à peu place au pique nique mais les plus acharnés et les plus polyvalents gardent une ligne à la main se trouvant parfois obligés de poser en urgence ou de donner leur sandwich à leur voisin pour remonter un nouveau chipiron ; linkla soirée est déjà sombre et il est temps de rentrer.

Le jeu classique qui consiste à demander à chacun le nombre de ses prises et ensuite à compter effectivement les chipirons accumulés dans le seau commun confirme que les membres d’Itsas Begia ne sont pas (trop) vantards…

A 22h00 la chaloupe et ses annexes d’occasion sont amarrées, rangées et propres, les chipirons seront dégustés par la famille du patron de cette sortie.

 

Comment ?? Ah combien !?!? Vous voulez savoir ?!?! DIX NEUF !!! Ce n’est pas énorme mais par les temps qui courent un kilo et demi de chipirons de ligne quasi vivants dans la poêle c’est un plaisir rare et tout autant culturel que gastronomique.

 

Xipirons eguna en diaporama

 

Repost 0
Published by IB - dans 2010
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 13:25

plisson

 

                                              Dans le cadre de la visite de courtoisie du Belem à Bayonne le samedi 14 et dimanche 15 aôut, Itsas Begia en partenariat  avec la fondation BELEM va assurer l'accueil des visiteurs par un stand de vente de produits dérivés et d'exposition de panneaux consacrés à l'histoire de la chasse à la baleine....

  Une  idée de sortie pour le week-end  !!!

Repost 0
Published by IB - dans 2010
commenter cet article

Les routes du patrimoine maritime

Nouvel outil pédagogique au service de ceux qui veulent mettre en place des démarches d'éducation au patrimoine maritime en Pays Basque et Sud Landes

  Pages-de-itsasondarea-eskuorria.jpg

 www.itsasondarea.eu

 

Initiative développée par le CPIE Littoral basque avec Itsas Begia, soutenue par le Fonds Européen pour la Pêche (FEP)

Le Livre De Bord

Côté Pédagogie

  _1681.jpg

 

L'histoire du  Patrimoine Maritime Basque et la navigation vous intéressent ?

Venez naviguer avec nous sur la chaloupe " Brokoa " ou sur les battels " Louis Auguste " & "Itsas Begia "

Consultez  ici notre  catalogue de modules pédagogiques & d'animations diverses ( découverte du Brokoa, visites guidées, conférences, expositions, location de  panneaux..) spécialement destinés  aux groupes et aux scolaires.

  N'hésitez pas à contacter Christian notre permanent  au 0559474802, au 0643868319 ou par  courriel " itsas.begia@orange.fr "si vous désirez  plus de  renseignements.

Côté maquettes

URTE BERRI ON 2011 IB Laurent et Pierre vous attendent tous les mardis au local de l'association de 14h30 à 18h30.

 Il est possible d'envisager d'autres créneaux de travail.

Côté archéologie Sous Marine

 

 

  Venez   naviguer avec nous sur le  " Brokoa ", sur les battels  " Louis Auguste"  &  " Itsas Begia "  

Contactez  Christian ou Henri  pour avoir le calendrier des sorties .